Main menu

Gen PAUL 1895/1975 – Le port de Motrico – Ecole française du XXe daté 1936

Gen PAUL 1895/1975 – Le port de Motrico daté 1936 – Dessin à l’encre et lavis d’encre légèrement aquarellé – Signé daté et situé

Eugène Paul, dit Gen Paul, né le 2 juillet 1895 à Paris 18eme, et mort le 30 avril 1975 à Paris, est un peintre expressionniste français. Il fut aussi gouachiste, dessinateur, graveur et lithographe.

Ami de Louis-Ferdinand Céline, Gen Paul est un autodidacte, qualifié de « peintre de Montmartre ». Il fut initié à la gravure par Eugène Delâtre.

Eugène Paul naît dans une maison de Montmartre, au 96 de la rue Lepic (peinte par Vincent Van Gogh) et qui a vu passer de nombreux artistes, d’une mère brodeuse et d’un père musicien de cabaret. Il pratique dès son jeune âge le dessin et la peinture. Son père meurt alors qu'il n'a que dix ans.

Gen Paul est d'abord formé pour construire des meubles décoratifs en tant qu’apprenti tapissier, il entre dans de somptueux appartements et commence son initiation à la peinture.

Contrairement à d'autres expressionnistes de ce temps, tels que Soutine, et Rouault, et contrairement aux expressionnistes allemands, plus « morbides », qui semblent déjà annoncer la Seconde Guerre mondiale, les œuvres de Gen Paul semblent gaies et pleines d'optimisme, nourries d'une passion pour la vie et d'un intérêt pour la simplicité de la vie quotidienne.

Sa première peinture à l'huile, un Moulin de la Galette vu de sa fenêtre date de 1916. Les débuts sont incertains, il fait surtout des vues de Paris à la manière des grands peintres pour satisfaire des commandes.

Gen Paul est exposé pour la première fois au Salon d’Automne et au Salon des Indépendants à Paris en 1920, époque à laquelle compte parmi ses amis Henri-Martin Lamotte et côtoie Camille Pissaro et le groupe des « Partisans ». En 1928, ses œuvres sont exposées avec celles de Picasso et Soutine, qui choquent une partie du public.

À partir des années 1930, Gen Paul sombre dans l’alcoolisme. Les peintures des années 1930 semblent s'en ressentir, devenant plus sombre, avec une pâte et des traits épais, bien que restant construites avec des couleurs soigneusement choisies et toujours caractérisées par un rythme puissant et le mouvement. En  1934, il est officiellement reconnu pour ses contributions à l'art français et reçoit la Légion d’honneur. En 1937, il est engagé pour peindre une grande fresque pour le Pavillon des vins de France à l’Exposition internationale de Paris.

Des années 1940 à sa mort, Gen Paul retrouve un style pictural qui évoque de nombreux éléments de son travail des années 1920, ses instantanés, ses esquisses aux traits féroces et drôles, ses études revèlent son enthousiasme pour la vie et témoignent d’une éducation obstinée de la vision. L’art de Gen Paul n’a rien de pacifique, le feu brûle sur ses tableaux. Si Gen Paul disloque les contours, fracture, torture les formes, c’est pour que le monde consumé renaisse sous nos yeux.

Le rythme fondamental de Gen Paul c’est l’impulsion. Il ne caresse pas la toile mais fonce dessus. Le geste fuse, il éclate, il crépite. Successives explosions de gestes, la couleur tombe comme la foudre, ses zig-zags s’enchevêtrent. Un tableau de Gen Paul n’est jamais immobile. L’image peinte devient kaleïdoscope. Il expose peu mais voyage beaucoup.

En 1952, la galerie Drouant et David organise une rétrospective de ses œuvres peintes à l’huile et la galerie du Cirque expose une trentaine de gouaches.

Outre nombre de scènes de son quartier de Montmartre et de portraits de son ami, le compositeur Darius Milhaud, on connaît de Gen Paul des peintures et dessins faits aux Etats Unis, scènes de jazz et musiciens classiques, sujets pour lesquels il manifestait beaucoup d'intérêt.

Un grand nombre de ses œuvres est conservé dans des collections privées, mais un nombre significatif se trouve dans les musées de France et d'autres pays d'Europe, tels les musées de Berne et de Granville. Le Musée d’art moderne de la ville de Paris conserve dans ses réserves deux grands tableaux de la fin des années 1930.

Par le dynamisme et le mouvement présents dans ses peintures, certains considèrent Gen Paul comme le précurseur des formes de l'Expressionisme abstrait des années 1950.

Source Benezit, wikipedia, etc.

 

Signé : Gen Paul en bas à droite
Epoque : Daté 1936 - Ecole Française du 20ème
Technique : Dessin à l’encre et lavis d’encre sur papier légèrement aquarellé – Un trait de plume un peu trop appuyé a provoqué une légère déchirure sur le côte à droite (voir flèche) - Quelque légères taches
Format : avec cadre 54 x 46 cm – 21.3 x 18.1 inches – Sans cadre 39.5 x 31.5 cm – 15.4 x 12.2 inches
Cadre : Cadre récent quelques légères usures.

Galerie France (siège)

Galerie privée 
Sur rendez-vous 7/7 jours 
Avignon / France

 

Galerie Chine

Star River, Xin He Road
030006 Taiyuan, Shanxi
China

Galerie Sculptures

 Voir le site