Main menu

Marius GUINDON 1831/1918 – Suzanne et les vieillards – Ecole Française du XIX°

Marius GUINDON 1831/1918 – Suzanne et les vieillards – Ecole Française du XIX°

Suzanne et les vieillards (ou Suzanne et les deux vieillards ou encore Suzanne au bain) est un épisode biblique relatant l'histoire d'une jeune femme, Suzanne qui, observée alors qu'elle prend son bain, refuse les propositions malhonnêtes de deux vieillards. Pour se venger ceux-ci l'accusent alors d'adultère et la font condamner à mort. Mais le prophète Daniel, encore adolescent, intervient et prouve son innocence. Il fait condamner les vieillards. L'épisode se trouve au chapitre 13 du livre de Daniel, un chapitre considéré comme deutérocanonique.

Ce sujet a été largement traité par de nomreux illustres peintres dont Jacob Jordaens, Le Tintoret, Rembrandt, Rubens, Van Dyck, Van Loo, Véronèse, Delacroix etc

 

GUINDON Marius 1831/1918

Marius Guindon, né à Marseille le 18 octobre 1831, mort en 1918, est un peintre et sculpteur français.

Marius Guindon est l'élève du peintre Émile Loubon. Il poursuit sa formation à Rome, puis en 1879 il devient professeur à l'école des beaux-arts de Marseille pendant plus de quarante ans. En 1863, Marius Guidon exécute le buste de son maître qui orne sa tombe au cimetière Saint-Pierre à Marseille. Il expose ses peintures au Salon de 1855 à 1914.

À la demande de l'architecte Henri-Jacques Espérandieu, Guindon réalise trois couples d'enfants portant les cartouches dédiés au frère Imbert, aux Parrocel et à Aubert dans l'escalier d'honneur du musée des beaux-arts du palais Longchamp à Marseille. En 1864, il réalise les Atlantes qui décorent un grand immeuble, œuvre de l'architecte Condamain, situé

en haut de la Canebière à Marseille au numéro 104. Il sculpte un buste de l'empereur Auguste pour la façade du palais des Arts de Marseille. À la suite d'un concours lancé en 1889 par l'Académie de Marseille, il réalise un médaillon en bronze représentant l'abbé Louis-Toussaint Dassy, son ancien secrétaire perpétuel décédé le 23 août 1888.

Avec sa femme Eugénie, également peintre, Guindon fonde le musée de Cassis en faisant don de quarante-sept toiles à la ville. Le musée des beaux-arts de Marseille conserve ses toiles L'Arrivée des Pêcheurs, L'Invasion, Portrait de Madame Guindon et La Farnesina.

 

Signé : signé en bas à droite 
Epoque : Ecole Française du 19ème 
Technique : Huile sur toile – rentoilé  bon état
Format : avec cadre 90 x 74 cm – 35.4 x 29.1 inches – sans cadre 70.5 x 54.5 cm – 27.7 x 21.5 inches
Cadre : En bois et stuc doré de l’époque du tableau – bon état

Galerie France (siège)

Galerie privée 
Sur rendez-vous 7/7 jours 
Avignon / France

 

Galerie Chine

Star River, Xin He Road
030006 Taiyuan, Shanxi
China

Galerie Sculptures

 Voir le site